Corine Fiorenti

qu'est ce que la dissociation Symptômes et traitement?comprendre guérir et trouver l'unité intérieure

Découvrez les mystères de la dissociation

Versailles Juillet 2023

La dissociation symptômes et traitement est plus courante que vous ne le pensez, que vous connaissiez ou non ce terme,. Beaucoup de personnes vont expérimenter des expériences de dissociation durant leur vie.

Peut-être en avez-vous connu vous-même un bref épisode de dissociation.

Par exemple, lorsque vous êtes en train de déjeuner avec des amis ou lors d’une réunion de travail. En effet vous vous sentez déconnecté de ce qui se passe en vous et autour de vous. Vous êtes absent. Quelque temps plus tard, vous êtes complétement incapable de vous souvenir de ce qui s’est dit ou passé. En réalité, l’expérience de trouble dissociatif de l’identité est bien plus courrante que ce qui vous est peut être arrivé dans votre vie. Par exemple, lorsque vous faites un trajet en conduisant votre voiture. En arrivant à destination vous réalisez que vous ne vous en souvenez tout simplement pas, ou que vous avez même oublié d’avoir pris la route.

Si cela vous est arrivé une fois dans votre vie, rien de grave. C’est simplement que votre esprit s’est égaré. Votre attention était au plus bas. Ainsi, vous étiez aussi peut être envahi par un profond ennui ou vous pensiez tout simplement à autre chose.

En ce qui conserne la dissociation psychologique et les troubles de dissociation symptômes et traitement. Il ne s’agit pas juste de rêvasser. Mais de symptômes plus graves et chroniques ou la personne n’est plus dans la réalité. En effet, cela survient souvent à la suite d’un traumatisme. A vrai dire, vous pouvez aussi avoir appris à vous dissocier depuis l’enfance dans le cadre d’expériences de vie trop stressantes pour vous à cette période.

Définition de la dissociation symptômes et traitement

En fait, la dissociation symptômes et traitement est un mécanisme de défense psychologique. Autrement dit c’est un processus mentale et cognitif par lequel la personnes se déconnecte. Elle se coupe de ses pensées, de ses souvenirs, de ses sentiments, de ses émotions… Pouvant aller jusqu’à une perte de son identité.

Cela survient, lorsque les personnes vivent un événement traumatisant. Et que celui-ci dépasse leurs capacités d’adaptation et d’assimilation sur le moment. Alors les personnes auront un certain degré de dissociation pendant l’évènement. Puis cela peut perdurer des heures, des jours, des semaines après l’événement voir des années. En effet, la personne peut se sentir détachée de se qui se passe autour d’elle. En ce sens, elle a un sentiment d’irréalité. L’événement n’est pas métabolisé et intégré à sa personnalité. Dans bon nombre de cas la dissociation se résout sans besoin de traitement. Mais parfois il est nécessaire de consulter afin que les symptômes ne se chronicisent pas. Et que la personne retrouve ses capacités d’assimilation des événements du passé.

Symptômes psychologiques des troubles dissociatifs de l'identité

Aussi, il existe un large spectre de symptômes des troubles dissociatifs de l’identité. Ils dépendent de la gravité du traumatisme et des capacités de la personne à y faire face. Chaque personne est singulière. Et développe une forme de dissociation spécifique qui combine un ensemble des symptômes dont vous trouverez des illustrations ci dessous:

  • Se sentir déconnecté de soi
  • Sentiment d’irréalité du monde (déréalisation)
  • Confusion d’identité (dépersonnalisation)
  • Difficulté dans la gestion et la régulation des émotions parfois intenses
  • Trouble du comportement et changement d’humeur inattendu et soudain
  • Dépression et/ou anxiété
  • Perte importante de mémoire, c’est dire être dans l’incapacité de se souvenir des personnes, des lieux ou des choses qui ont eu lieu
  • Problèmes cognitifs (concentration…)

3 types de troubles dissociatifs

 

>>> Amnésie dissociative

Lors d’événement traumatisant les parties de la personnalité ne peuvent pas toutes faire face au réel. Les informations sont alors mémorisées dans différentes parties de la personnalité de façon dissociées pour protéger la personne.

L’amnésie dissociative se produit quand la personne ne peux pas se souvenir des détails d’un événement traumatisant ou très stressant. Ce type d’amnésie peut durer quelques jours jusqu’à des années.

Les quatre catégories d’amnésie dissociatives sont :

  • Amnésie localisée – pendant un certain temps la personne n’a aucun souvenirs de l’événement traumatique. Par exemple en cas d’agression. La personne atteinte d’amnésie localisée peut ne se souvenir d’aucuns détails de l’événement.
  • Amnésie sélective – la personne a des souvenirs partiels ou incomplets de l’évènement traumatique
  • Amnésie généralisée – la personne a du mal à se souvenir en détail de toute sa vie
  • Amnésie systématisée – la personne peut avoir une perte de mémoire spécifique ou très particulière. Par exemple ne pas se souvenir d’un de ses parents.

>>> Trouble de dépersonnalisation – Troubles de la déréalisation

La dépersonnalisation et la déréalisation sont souvent combinées en un seul diagnostic. Ils se caractérisent par un sentiment de détachement de la réalité

La dépersonnalisation décrit généralement le détachement ou la méconnaissance de soi. Le trouble de dépersonnalisation se caractérise par un sentiment de détachement de soi, des pensées et des émotions. Les personnes racontent qu’elles se sentent distantes et émotionnellement coupées d’elles même. Elles ont l’impression de ne pas vivre leur vie. Leur existence ressemble souvent à un film ennuyeux et sans intérêt. Enfin, certaines distorsions du schéma corporel peuvent survenir. Ainsi la personne peut sentir son corps déformé plus petit ou plus grand, mou ou dur. Enfin certaines personne n’arrivent même pas à se reconnaitre dans le miroir.

La déréalisation décrit un détachement ou une méconnaissance du monde environnant. Elle peut s’accompagner de distorsions visuelles/auditives. Les objets peuvent sembler oniriques ou sans vie. Cependant, les personnes atteintes de cette maladie sont généralement conscientes que leurs expériences ne sont pas la réalité.

En plus de ces deux troubles de dépersonnalisation et de dératisation, d’autres symptômes de comorbidité peuvent apparaitre comme des problèmes de concentration et une capacité de mémoire altérée.

>>> Trouble dissociatif de l’identité, le plus contreversé des troubles dissociatifs

Autrefois appelé trouble de la personnalité multiple, il s’agit du trouble de la personnalité le plus grave. Le trouble dissociatif de l’identité est aussi le trouble dissociatif le plus contreversé par les professionnels de la santé mentale.

Le trouble dissociatif de l’identité implique la présence de deux ou plusieurs personnalités distinctes. Ces personnalités peuvent avoir des âges, des manières et des niveaux de conscience différents. Les personnes atteintes de TDI ont souvent des lacunes récurrentes dans leur mémoire  à partir du moment où d’autres personnalités se sont «enclenchées». Le TDI peut entraîner une altération significative du fonctionnement de la personne dans sa vie quotidienne au niveau familial, professionnel, social… 

Quelles sont les causes de la dissociation symptômes et traitement?

La plupart des professionnels de la santé mentale pensent que les causes sous-jacente des troubles dissociatifs sont :

  • des traumatismes comprenant des abus physiques ou sexuels répétés , des abus émotionnels ou de la négligence
  • des environnements familiaux imprévisibles ou effrayants peuvent également amener l’enfant à se « déconnecter » de la réalité pendant des périodes de stress. 
  • Il semble que la sévérité du trouble dissociatif à l’âge adulte soit directement liée à la sévérité du traumatisme de l’enfance.
  • Les événements traumatiques qui surviennent à l’âge adulte peuvent également provoquer des troubles dissociatifs. De tels événements peuvent inclure: la guerre, la torture, une catastrophe naturelle, de la violence ou de la maltraitance, de graves accidents…

Les conséquences de la dissociation

Force est de constater que la dissociation peut avoir des répercussions profondes sur la vie quotidienne et le bien-être mental. Les individus souffrant de dissociation peuvent éprouver des difficultés dans leurs relations interpersonnelles, des troubles de l’estime de soi et des problèmes de fonctionnement quotidien. Il est essentiel de comprendre les conséquences spécifiques pour chacun afin de mieux appréhender l’impact de la dissociation sur la vie d’une personne.

La voie vers la guérison : retrouver l'unité intérieure

Ainsi la guérison de la dissociation nécessite du temps, de la patience et un travail acharné. Il est important de reconstruire l’estime de soi et de l’identité singulière de la personne. Un travail thérapeutique avec des professionnels de la santé mentale pour obtenir un soutien adéquat est souvent nécessaire. C’est pourquoi, le développement de compétences d’auto-soin et d’autonomie émotionnelle sont également cruciaux pour favoriser l’unité intérieure et la résilience face à la dissociation symptômes et traitement.

Traitement de la dissociation

Dans les faits, le traitement des troubles dissociatifs peut varier en fonction du type de trouble dont vous souffrez. Et de vos besoins individuels et singuliers. Mais il comprend généralement une psychothérapie et éventuellement la médiation. Le traitement doit avoir lieu dans un environnement sûr et détendu afin que le patient prenne confiance.

Médicaments – Bien qu’aucun médicament ne traite spécifiquement les troubles dissociatifs, votre médecin ou psychiatre peut vous prescrire des antidépresseurs, des anxiolytiques ou des antipsychotiques pour vous aider à contrôler les symptômes de santé mentale associés aux troubles dissociatifs.

Psychothérapie doit avoir lieu dans un environnement ou vous vous sentez bien. Elle est généralement nécessaire sur du long terme.  La psychothérapie telle que je la pratique inclus l’instauration d’une alliance thérapeutique de confiance entre le patient et le thérapeute, afin que le patient s’autorise de nouveau à se reconnecter à ses ressentis, ses émotions et libérer les traumatismes. Il existe des approches thérapeutiques efficaces pour aider les individus à vaincre la dissociation. La psychoéducation et la prise de conscience sont des éléments clés du processus de guérison. En effet elles  permettent aux personnes concernées de mieux comprendre leur condition actuelle et les voies de guérison qui s’offrent à elles. Les pratiques thérapeutiques liées aux traumatismes, jouent un rôle important dans le traitement de la dissociation. Parallèlement, les techniques de régulation émotionnelle et les approches intégratives favorisent l’unité intérieure et le retour au bien être psychologique.

Conseils pratiques pour gérer la dissociation au quotidien. Outre le traitement professionnel, il existe des conseils pratiques que les individus peuvent appliquer au quotidien pour gérer la dissociation. Les stratégies d’ancrage et de ressourcement, telles que la pleine conscience ou Mindfullness et la relaxation, peuvent aider à réduire les symptômes dissociatifs. L’auto-observation et l’auto-soin sont également essentiels pour mieux comprendre ses propres schémas de dissociation et prendre soin de sa santé mentale.

Conclusion

La dissociation peut sembler être un défi insurmontable. Mais avec les bonnes informations, le soutien adéquat et les stratégies appropriées, il est possible de dépasser cette condition.  Et de retrouver l’unité intérieure. N’hésitez pas à chercher de l’aide professionnelle si vous souffrez de dissociation, car vous méritez d’entamer votre parcours vers la guérison. Gardez espoir, car il est possible de se libérer des chaînes de la dissociation et de vivre une vie plus épanouissante et authentique. Le cabinet de psychothérapie accueille des patients atteints de dissociation symptômes et traitement et de troubles dissociatifs. J’obtiens des résultats probants tout au long du parcours de soin. Les personnes retrouvent ainsi leur unité intérieure et leur santé mentale pour une vie plus épanouissante.