Corine Fiorenti

Quels sont les symptômes des troubles de stress post traumatique ?

Versailles Février 2024

Après un événement traumatisant il se manifeste un ensemble de symptômes communément nommé troubles de stress post traumatique (TSPT) qui indiquent les traces laissées par les événements traumatisants. Il est alors important dans un premier temps de reconnaitre l’ensemble des symptômes et manifestations. Aussi paradoxal que cela vous paraisse ces symptômes des troubles de stress post traumatique vous indiquent la voie à suivre pour votre guérison. Il est donc particulièrement important de reconnaitre les manifestations physiques, psychiques et émotionnelles. Pour apprendre petit à petit à les accepter et les dépasser. Même si le processus peut prendre du temps, prenez patience vous êtes en chemin vers la guérison.  

Dans cet article nous allons apprendre à reconnaitre les différents symptômes ou réactions des troubles d stress post traumatique. J’attire tout particulièrement votre attention sur le fait que chaque expérience humaine est unique. Ainsi votre expérience d’un ou plusieurs traumatismes l’est aussi. Vous avez peut-être subi un type de traumatisme similaire à celui d’une autre personne, mais vous en avez peut-être été affecté de différentes manières, ne vous comparez pas, ne vous jugez pas. Ainsi les troubles de stress post traumatique se manifeste de façon singulière pour chacun. C’est pourquoi, l’article regroupe l’ensemble des manifestations les plus communes que vous pouvez rencontrer. Mais gardez bien en tête que votre expérience reste unique et les manifestations de l’expérience de stress extrême que vous avez vécu aussi. Donc vous pourriez vous reconnaitre dans certaines descriptions mais pas dans d’autres. Et cela est tout à fait normal. Faites vous confiance.

Voici quelques signes et symptômes courants que vous pourriez reconnaître. Comme votre expérience de stress extrême est unique, vous pouvez donc expérimenter certaines, aucune ou la totalité de ces symptômes ou manifestations. Voir même d’autres expériences qui ne sont pas répertoriées ici. Aussi, ne vous inquiétez pas.  Acceptez simplement votre expérience actuelle et parlez en à un professionnel de santé mentale si vous en ressentez le besoin.

Deux origines distinctes des troubles de stress post traumatique

Nous pouvons distinguer deux types d’expériences traumatiques :

La première arrive suite à un événement traumatique unique et inattendu. L’expérience traumatique se produit une seule fois et de façon ponctuelle. Cet événement représente une menace vitale et aigüe (un attentat, une agression, un accident…par exemple).

Le second est l’état de stress post traumatique, lui est qualifié de complexe car il survient lorsque la personne a été soumise à une succession d’événements traumatiques pendant un certain temps, ou à répétition. Les expériences les plus communes que la personne peut vivre sont :

  • Les maltraitances subies pendant l’enfance : agressions physiques, violences punitives, violences sexuelles et psychologiques (rejet, chantage affectif, dévalorisation, perversion narcissique, abus narcissique…)
  • Les violences conjugales (violences verbales, humiliation, violence physique, violence émotionnelle, violence sexuelle, l’inceste…) 
  • Les blessures de rejet, de trahison, d’abandon, d’humiliation
  • Les négligences émotionnelles et affectives.

Les trois types de victimes d'un traumatisme

  1. Les victimes directes d’un traumatisme sont les personnes qui sont exposées directement à l’expérience traumatique,
  2. Les victimes indirectes sont des personnes telles un proche, un témoin, mais qui n’a pas vécu directement l’expérience. Il assiste aux événements comme témoin ou comme ayant été informé de la situation
  3. Enfin les victimes co-latérales sont les personnes telles que les soignants, les aidants, les pompiers, la police… toutes celles qui prennent en charge les autres victimes et qui sont elles aussi exposées aux traumatismes des victimes.

Quels sont les signes et symptômes du TSPT ?

Les symptômes du TSPT commencent généralement dans les 3 mois suivant l’événement traumatisant, mais ils apparaissent parfois plus tard. Pour répondre aux critères du TSPT, une personne doit présenter des symptômes depuis plus d’un mois et les symptômes doivent être suffisamment graves pour interférer avec certains aspects de la vie quotidienne, tels que les relations ou le travail. Les troubles ne doivent pas non plus être liés à des médicaments, à la consommation de substances ou à une autre maladie.

L’évolution du trouble varie. Certaines personnes guérissent dans les 6 mois, tandis que d’autres présentent des symptômes qui durent 1 an ou plus. Les personnes atteintes du TSPT souffrent souvent de conditions concomitantes, telles que la dépression, la consommation de substances ou un ou plusieurs troubles anxieux.

Après un événement dangereux, il est naturel de présenter certains symptômes. Par exemple, certaines personnes peuvent se sentir détachées de l’expérience, comme si elles observaient les choses plutôt que de les vivre. Un professionnel de la santé mentale qui a de l’expérience dans l’aide aux personnes atteintes du SSPT, comme un psychiatre, un psychologue ou un travailleur social, peut déterminer si les symptômes répondent aux critères du TSPT.

Pour recevoir un diagnostic de SSPT, un adulte doit présenter tous les éléments suivants depuis au moins 1 mois :

  • Au moins un symptôme récurrent
  • Au moins un symptôme d’évitement
  • Au moins deux symptômes d’éveil et de réactivité
  • Au moins deux symptômes cognitifs et affectifs

Les troubles de stress post traumatique récurrents comprennent

  • Vivre des flashbacks : revivre l’événement traumatisant, y compris des symptômes physiques tels qu’un cœur qui s’emballe ou des sueurs
  • Avoir des souvenirs ou des rêves récurrents liés à l’événement
  • Avoir des pensées pénibles, des pensées intrisives, des pensées sucidaires
  • Ressentir des signes physiques de stress, d’anxiété

Les pensées et les sentiments peuvent déclencher ces symptômes, tout comme les mots, les objets ou les situations qui rappellent l’événement.

Les symptômes d’évitement comprennent

  • Rester à l’écart des lieux, des événements ou des objets qui rappellent l’expérience traumatisante
  • Éviter les pensées ou les sentiments liés à l’événement traumatisant

Les symptômes d’évitement peuvent amener les gens à modifier leurs routines. Par exemple, certaines personnes peuvent éviter de conduire ou de monter dans une voiture après un grave accident de voiture.

Les symptômes d’éveil et de réactivité comprennent

  • Être facilement surpris
  • Se sentir tendu, sur ses gardes ou nerveux
  • Avoir des difficultés à se concentrer
  • Avoir des difficultés à s’endormir ou à rester endormi
  • Se sentir irritable et avoir des accès de colère ou d’agressivité
  • Adopter un comportement risqué, imprudent ou destructeur et parfois d’automutilation

Les symptômes d’éveil sont souvent constants. Ils peuvent entraîner des sentiments de stress et de colère et interférer avec certaines parties de la vie quotidienne, comme dormir, manger ou se concentrer.

Les symptômes cognitifs et de l’humeur comprennent

  • Avoir du mal à se souvenir des éléments clés de l’événement traumatisant
    • Avoir des pensées négatives sur soi-même ou sur le monde
    • Avoir des sentiments exagérés de reproche envers soi-même ou envers les autres
    • Avoir des émotions négatives persistantes, comme la peur, la colère, la culpabilité ou la honte
    • Perte d’intérêt pour les activités agréables
    • Avoir un sentiment d’isolement social
    • Avoir de la difficulté à ressentir des émotions positives, comme le bonheur ou la satisfaction

Pourquoi le TSPT a-t-il des effets physiques ?

Cela pourrait être dû au fait que lorsque nous nous sentons stressés émotionnellement, notre corps libère des hormones appelées cortisol et adrénaline . Il s’agit de la manière automatique dont le corps se prépare à réagir à une menace, parfois appelée réponse « combat, fuite ou figement» .

Des études ont montré qu’une personne atteinte du TSPT continuera à produire ces hormones lorsqu’elle ne sera plus en danger, ce qui expliquerait certains symptômes tels qu’une vigilance extrême et une facilité de surprise.

Certaines personnes présentent également des symptômes physiques similaires à ceux de l’anxiété , tels que :

  • des maux de tête, des étourdissements, des douleurs thoraciques et des maux de ventre.
  • des douleurs, des sueurs, des nausées ou des tremblements
  • sommeil perturbé ou manque de sommeil, angoisse nocturne

Un patient rapporte « Au début, je pensais que je m’en sortais plutôt bien. Puis, quelques semaines après l’accident, j’ai commencé à ressentir des symptômes physiques désagréables, semblables à ceux d’une crise cardiaque : des douleurs thoraciques, des sensations d’oppression et des vertiges si intenses que je pensais m’évanouir. »

Les symptômes psychologiques du stress post traumatique ?

  • des flashbacks vifs (l’impression que le traumatisme se produit en ce moment)
  • pensées ou images intrusives
  • cauchemars
  • détresse intense face à des rappels réels ou symboliques du traumatisme
  • trouble cognitifs comme avoir du mal à se concentrer – y compris sur des tâches simples ou quotidiennes
  • troubles dissociatifs(anesthésie émotionnelle)
  • Dépersonnalisation, déréalisation
  • Perte d’estime de soi et de confiance en soi

Les symptômes émotionnels du stress post traumatique ?

  • paniquer au souvenir du traumatisme
  • être facilement bouleversé ou en colère
  • vigilance extrême, parfois également appelée « hypervigilance »
  • irritabilité ou comportement agressif
  • être nerveux ou facilement surpris
  • d’autres symptômes d’anxiété
  • l’impression que tu ne peux faire confiance à personne
  • avoir l’impression que nulle part n’est sûr
  • l’impression que personne ne comprend
  • se blâmer pour ce qui s’est passé
  • des sentiments accablants de colère, de tristesse, de culpabilité ou de honte.

Autres problèmes de santé mentale et symptômes du stress post traumatique

Il est courant de rencontrer d’autres problèmes de santé mentale en plus du SSPT, notamment :

Comprendre 5 symptômes courants du stress post traumatique

Voici quelques signes et symptômes les plus courants que vous pourriez reconnaître. L’expérience de chacun est différente, vous pouvez donc expérimenter certaines, aucune ou la totalité de ces choses.

Revivre certains aspects de ce qui s'est passé

Cela peut inclure :

  • des flashbacks vifs (l’impression que le traumatisme se produit en ce moment)
  • pensées ou images intrusives
  • cauchemars
  • détresse intense face à des rappels réels ou symboliques du traumatisme
  • des sensations physiques telles que des douleurs, des sueurs, des nausées ou des tremblements.

Un pompier témoigne « Depuis cette intervention, je manque de sommeil et le sentiment de ne jamais être en paix sont épuisants. Des cauchemars me réveillent la nuit ou je revois la même scène. »

Vigilance ou sensation de nervosité

Cela peut inclure :

  • paniquer au souvenir du traumatisme
  • être facilement bouleversé ou en colère
  • vigilance extrême, parfois également appelée « hypervigilance »
  • sommeil perturbé ou manque de sommeil
  • irritabilité ou comportement agressif
  • avoir du mal à se concentrer – y compris sur des tâches simples ou quotidiennes
  • être nerveux ou facilement surpris
  • d’autres symptômes d’anxiété .

Une patiente rapporte « Mon cœur battait très fort et j’avais des vertiges permanents. Je ne pouvais pas sortir de la maison car j’étais convaincu que j’allais mourir. »

Éviter les sentiments ou les souvenirs

Cela peut inclure :

  • l’impression que tu dois rester occupé
  • éviter tout ce qui vous rappelle le traumatisme
  • être incapable de se souvenir des détails de ce qui s’est passé
  • se sentir émotionnellement engourdi ou coupé de vos sentiments
  • se sentir physiquement engourdi ou détaché de votre corps
  • être incapable d’exprimer son affection
  • faire des choses qui pourraient être autodestructrices ou imprudentes
  • consommer de l’alcool ou des drogues pour éviter les souvenirs.

Croyances ou sentiments difficiles

Cela peut inclure :

  • l’impression que tu ne peux faire confiance à personne
  • avoir l’impression que nulle part n’est sûr
  • l’impression que personne ne comprend
  • se blâmer pour ce qui s’est passé
  • des sentiments accablants de colère, de tristesse, de culpabilité ou de honte

Ce mécanisme de défense puissant peut inclure :

  • anesthésie émotionnelle et de la douleur physique
  • état de détachement, la personne est froide est distante, avec perte de contact avec son environnement, son entourage.
  • impossibilité de penser ou parler. Elle est bien présente, mais son esprit est ailleurs.
  • Le pilotage automatique
  • Le brouillard mental : provoque la confusion dans les pensées et les sentiments
  • La dépersonnalisation : le sentiment d’être étranger à soi, dans sa propre vie et ses pensées, avec la sensation de s’observer de l’extérieur
  • La déréalisation : il s’agit ici d’être étranger à son environnement, comme si la personne était dans un rêve.
  • L’évitement renforce l’état dissociatif et peut amener la personne à vivre une amnésie post-traumatique 

La thérapie permet de comprendre et réintégrer l’ensemble des pièces dans l’histoire de vie de la personne. La thérapie vous aide à trouver des solutions pour savoir comment guérir d’un traumatisme psychologique.

Que sont les flashbacks ?

Un flash-back est une expérience vivante dans laquelle vous revivez certains aspects d’un événement traumatisant ou avez l’impression que cela se produit en ce moment même. Cela peut parfois ressembler à regarder des images ou une vidéo de ce qui s’est passé, mais les flashbacks n’impliquent pas nécessairement de voir des images ou de revivre les événements du début à la fin. Vous pourriez rencontrer l’un des problèmes suivants :

  • voir des images complètes ou partielles de ce qui s’est passé
  • remarquer des sons, des odeurs ou des goûts liés au traumatisme
  • ressentir des sensations physiques, corporelles telles que de la douleur ou de la pression
  • ressentir les émotions que vous avez ressenties pendant le traumatisme.

Vous remarquerez peut-être que des lieux, des personnes ou des situations particulières peuvent déclencher un flash-back pour vous, ce qui pourrait être dû au fait qu’ils vous rappellent le traumatisme d’une manière ou d’une autre. Ou vous constaterez peut-être que les flashbacks semblent se produire de manière aléatoire. Les flashbacks peuvent durer quelques secondes seulement ou se poursuivre pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours.

 Témoignage « J’ai l’impression d’être un élastique sur une ligne temporelle où le passé me tire dans une direction et le présent dans une autre. Je vois des flashs d’images et j’entends des bruits, la peur surgit de nulle part. Mon cœur s’emballe, ma respiration est bruyante et je ne sais plus où je suis. »

Autres effets du TSPT

Si vous présentez des symptômes du TSPT, vous constaterez peut-être également que vous avez des difficultés avec certains aspects de votre vie quotidienne, tels que :

  • prendre soin de soi
  • occuper un emploi
  • entretenir des amitiés ou des relations
  • se souvenir des choses et prendre des décisions
  • votre libido
  • faire face au changement
  • profiter simplement de votre temps libre

Témoignage : « Mon comportement a changé et est devenu erratique. J’alternais entre vouloir m’enfermer et ne voir ni parler à personne, sortir à des fêtes au milieu de la semaine et rester dehors tard. »

Conclusion

En conclusion, les symptômes des troubles de stress post-traumatique peuvent grandement impacter la qualité de vie des individus touchés. Il est crucial de reconnaître ces signes et de ne pas hésiter à chercher de l’aide professionnelle.

En tant que Gestalt thérapeute spécialisé dans les traumatismes, je recommande vivement d’entreprendre une thérapie adaptée pour aborder ces symptômes de manière efficace. Parmi les plans de traitement disponibles, la Gestalt-thérapie et la thérapie d’exposition prolongée (PE) se sont révélées particulièrement efficaces. La Gestalt-thérapie offre une approche holistique qui aide à intégrer les expériences traumatiques dans l’ensemble de la personnalité, favorisant ainsi une meilleure compréhension et acceptation de soi. De son côté, la thérapie d’exposition prolongée permet de réduire l’anxiété liée aux souvenirs traumatiques en les confrontant de manière sécurisée et contrôlée. La thérapie d’exposition prolongée (PE) fait parti des meilleures thérapies pour les traumatismes. Les résulats et l’efficacité de cette approche thérapeutique sont prouvés par de nombreux essais cliniques publiés par l’APA (American Psychological Association) dans PTSD Clinical practice and guideline.

Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, présentez des symptômes et des troubles de stress post traumatique, n’attendez pas pour consulter un professionnel. Prendre rendez-vous dans mon cabinet spécialisé en traumatismes peut être le premier pas vers une vie plus sereine et équilibrée. Mon expertise et mon approche centrée sur le patient vous accompagneront tout au long de votre parcours de guérison.

De plus, sachez que les consultations sont disponibles aussi bien en présentiel qu’en thérapie ligne, offrant ainsi une flexibilité et des résultats tout aussi probants. N’hésitez pas à me contacter pour un rendez-vous ou pour toute question complémentaire. Votre bien-être est ma priorité.

Nous contacter pour un accompagnement
✨06 64 90 34 45✨

Mathilde M.
Mathilde M.
01/05/2024
Corinne est très disponible et permet de retrouver un équilibre rapidement grâce à ses outils et connaissances. Elle possède de très nombreuses ressources pour pallier à différents types de problèmes et sait s'adapter rapidement. Très humaine avec un réel sens de l'écoute, je la remercie énormément pour son précieux travail.
Grégoire Bourdin
Grégoire Bourdin
30/04/2024
Super expérience avec Corine, dès le début elle à très bien compris ce que je ressentais et ce qui me bloquait ! Après seulement une séance j'en voyais déjà les résultats ! Je recommande vivement !
Nina-Marie Ferreira
Nina-Marie Ferreira
16/04/2024
Madame Fiorenti a été d'une grande aide pendant quelques mois, elle a été à l'écoute et m'a beaucoup aidé à porter un œil différent sur ma situation. Merci encore 🙏
Julie BALDECK
Julie BALDECK
11/04/2024
Très bonne écoute et disponibilité merci
cedric brinda
cedric brinda
06/03/2024
Merci vous êtes un bon psy. Vous m'avez aidé à me retrouver et je vous en remercie énormément.
marie line tadros
marie line tadros
08/02/2024
Je remercie Mme Fiorenti pour son professionnalisme et la qualité de son écoute. Je recommande vivement.
Djé Rajito
Djé Rajito
26/01/2024
Extrême gentillesse, grande écoute et de bons conseils. Pas toujours facile le suivi psychologique, la motivation mais son approche, différente de ce que j’ai connu avant m’aide et plus détendu (vivre l’angoisse quand elle arrive, ressentir ce que le corps dit/réagit). Merci à Corine. 😀
marine guillet
marine guillet
21/12/2023
Madame Fiorenti est une très bonne psychothérapeute. Après des années en suivi de CMP, j ai trouvé une personne qui m écoute et bienveillante. Elle me donne des objectifs, me motive et me soutient+++. Je le recommande vivement.
'Delphine Bonneton
'Delphine Bonneton
05/09/2023
Très bonne psychologue, à l'écoute et rassurante. Je suis en suivi chez elle depuis quelques mois et je ne peux que vous la recommander. Dès la première consultation, elle a su créer un environnement sécurisé et chaleureux qui m'a immédiatement mis à l'aise. =)
Mathilde Mougnaud
Mathilde Mougnaud
30/08/2023
Psychologue remarquable, par qui je suis suivie actuellement. Qui met à l’aise et me guide dans mes projets et mon relationnel. Adopte des méthodes de jeux de rôle, de pleine conscience, de méditation. Je conseille vivement !