Corine Fiorenti

Vaincre anxiété, stress et angoisse

Versailles Janvier 2023

L’anxiété est un état physiologique et psychologique caractérisé par des composants somatiques (corps), émotionnels (cœur), cognitifs  et comportementaux (tête).

Différencier l’anxiété de l’angoisse

L’anxiété est avant tout une réaction normale à une situation stressante. Ainsi l’anxiété peut créer des sentiments de peur, d’inquiétude et de crainte. L’anxiété et l’angoisse font partie de la famille émotionnelle des peurs. Tandis que l’anxiété est une sensation corporelle donc physiologique. L’angoisse, elle est un sentiment. Lorsque l’anxiété devient excessive, on peut parler de troubles de l’anxiété.

Les manifestations physiques de l’anxiété (somatisation) sont variées et nombreuses :

  • troubles du sommeil
  • douleurs musculaires
  • palpitations cardiaque
  • tremblements
  • mains moites 
  • vertiges
  • frissons
  • maux de tête ou maux de ventre, nausées
  • diarrhée ou constipation
  • sensation de serrement au niveau de la poitrine
  • impression d’étouffer, difficulté à respirer
  • nœud à l’estomac ou à la gorge 
  • spasmophilie
  • envies d’uriner fréquentes, envie d’aller aux toilettes, irritation de la vessie
  • etc…

Les manifestations psychologiques et émotionnelles de l’angoisse,

  • peur du lendemain et de l’avenir, peur de la perte
  • fatigue, lourdeur,
  • irritabilité
  • problèmes de concentration
  • incapacité de contrôler les situations qui se présentent
  • s’isoler par peur de ne pas avoir le contrôle de son environnement (pourvant aller jusqu’à l’anxiété sociale)
  • fuite dans l’hyperactivité, fuite en avant pour se donner l’illusion de contrôler l’avenir

Prespective émotionnelle

Depuis leur naissance les êtres humains partagent un langage commun, notre premier langage, notre premier lien que sont les émotions. Il existe cinq « familles » d’émotions dites de base qui sont: la joie, la tristesse, le peur, la colère et l’affection. Ces émotions émergent sous forme de sentiments quand la personne entre en contact avec son environnement. Nous naissons tous avec ces 5 familles d’émotions qui au fil de notre développement et de notre évolution deviennent des sentiments plus raffinés. Ainsi l’affection devient tendresse, puis compassion et se colore de toutes les facettes de l’amour. Les familles d’émotions peuvent aussi se combiner, par exemple la honte se compose de peur et de colère.

En réaction à un stress, une personne qui ressent de l’anxiété, aura deux réactions saines et spontanées:

  •  chercher de la protection dans son entourage 
  • soit se retirer de la menace par la fuite

C’est lorsque la personne ne réagit plus de façon saine  et que les comportements sont dysfonctionnels qu’il advient de demander de l’aide exterieure. Cette aide peut être trouvée dans son entourage proche et bienveillant ou auprès d’un professionnel de l’aide psychologique. 

Les deux autres facteurs d’alertes importants à prendre en compte sont: 

  • l’intensité émotionnelle qui peut être excessive
  • et lorsque l’anxiété perdure dans le temps

Il est alors temps de consulter. Un accompagnement psychologique par un professionnel psychologue ou thérapeute vous aidera à élucier les causes et les effets de l’anxiété au fil des séances.

L’aide psychologique tiendra compte  des mécanismes de défense propre à chacun en fonction de son tempérament et de son histoire. Les causes se trouvent bien souvent dans l’enfance ou à l’occasion d’un évenement stressant qui dépassait les capacités de la personne au moment ou il a eu lieu.

 

L'anxiété en Gestalt thérapie

Comment l’anxiété nait-elle? Si l’émotion provient de la rencontre d’un individu avec son environnement. C’est l’excitation qui nait de cette rencontre qui crée l’émotion. Quand cette rencontre se produit de façon fluide, l’excitation meut la personne avec enthousiasme. Les sensations et émotions émergent de façon naturelles, l’expérience est fluide. Si vous avez peur lorsque votre enfant prends des risques que vous jugez démesurez, c’est une bonne nouvelle. Vous etes anxieux et souhaitez le protéger du danger. Un fois l’évènement passé, cette situation est vite oubliée et l’anxiété disparait.

Lorsque ce processus est interrompu. Alors l’enthousiasme laisse place d’abord à l’émoussement des émotions pouvant aller jusqu’à la disparition de la vitalité. C’est alors que l’excitation peut se transformer en anxiété, angoisse et peur.

Enfin parfois ces schèmes se reproduisent de façon chronique et viennent interrompre le développement du potentiel de la personne. Ils laissent ainsi place à de l’insatisfaction, de la frustration ou autres émotions négatives. Cela pouvant aller jusqu’à la perte de sens et de vitalité. Un travail en Gestalt thérapie viendra apporter de la clarté sur les mécanismes en jeu et comment remettre de la fluidité là ou la personne en a besoin. Ainsi les personnes retrouvent plus d’élan vital et liberté dans leurs relations et dans leurs rapport au monde.

Comment ça marche?

La Gestalt thérapie se pratique en séances individuelles ou de couple, mais aussi en famille, en groupe et en entreprise.

Les séances individuelles se passent en face à face, généralement à une fréquence hébdomadaire et durent entre 45 minutes à une heure. Cette psychothérapie s’adapte à chaque patient. Des sessions de groupe sur une ou deux journées peuvent aussi être proposées.

Parce que la Gestalt thérapie s’adapte à la situation spécifique de chaque patient sa durée est variable: de quelques séances à plusieurs années . La durée de la psychothérapie varie aussi en fonction des objectifs fixés, la profondeur du travail et l’histoire de la personne.

 

Pourquoi allez vous avoir des résultats?

Vous allez apprendre à améliorer vos capacités à prendre soi de vous et à mieux répondre à vos besoins spécifiques (grace à un travail intérieur). Dans un second temps, la psychothérapie tient aussi compte de l’environnement dans lequel vous évoluez et permet d’aller satisfaire vos envies vers l’exterieur.

En Gestalt thérapie la question est plus “comment peut on faire autrement?” que “pourquoi on fait ceci ou cela?  

En Gestalt thérapie le patient est considéré comme un être humain qui exprime le malaise de son temps, de son environnement plus qu’un malade avec des symptomes. L’approche est profondement humaniste et non pathologisante. C’est pour cela qu’en tant que thérapeute j’apporte accueil et soutien à mes patients afin qu’ils retrouvent la confiance nécessaire pour aller vers plus d’autonomie. 

Aussi l’anxiété du patient est tant l’expression de son histoire personnelle, qu’une difficulté personnelle à vivre et à s’intégrer dans son environnement.  Nous allons regarder comment le patient fonctionne en contacte avec son environnement et comment il l’apréhende : les incertitudes, la complexité, la responsabilité, la solitude….

Le facteur clé de la réussite de la psychothérapie est l’alliance thérapeutique entre le patient et le psychologue ou le thérapeute. Le thérapeute va accueillir soutenir, contenir le patient afin de qu’il restaure petit à petit un sentiment de sécurité et sa confiance en lui. Le patient gagne petit à petit en autonomie dans sa vie et au sein de son environnement.