Corine Fiorenti

4 problèmes psychologiques pendant les fêtes de fin d’année

Versailles Décembre 2023

Il peut être difficile de passer un Noël joyeux et heureux alors que près d’un adulte sur cinq est aux prises avec des problèmes de santé mentale et émotionnelle. Découvrez quelles sont les problèmes psychologiques les plus courants pendant les fêtes de fin d’année.

En cette période du solstice d’hiver, les journées plus courtes et les températures en baissent significative indiquent que les fêtes de fin d’année sont bien là. Mais cette période qui pourrait être la plus merveilleuse de l’année, n’est pas qu’un moment de fête pour tout le monde. La période des fêtes de fin d’année peut également déclencher toute une série de problèmes de santé mentale et émotionnels.

Les problèmes de santé mentale à l’approche de la fin d’année  est un véritable phénomène. Il existe une forte pression sociétale à être joyeux et faire la fête 24 heures sur 24 pendant cette période. Bien que beaucoup affichent une apparence heureuse pour répandre de bonnes nouvelles et de la joie, il s’agit souvent d’un masque. En effet 24 % des adultes diagnostiqués avec une maladie de santé mentale déclarent que leur état est « bien » pire pendant les vacances et avec une aggravation des symptômes pour presque la moitié.

Voici quelques-uns des problèmes psychologiques les plus courants qui surviennent pendant la période des fêtes 

1) Stress accru

Alors que passer du temps avec vos amis et votre famille pendant les fêtes devrait être relaxant, ce n’est pas toujours le cas. En effet, l’arrivée des fêtes, les nombreux déplacements, la planification et les listes de courses coûteuses empêchent les gens de dormir la nuit. C’est alors que fêtes de fin d’année et le stress deviennent pratiquement synonymes. Bien que symboliquement cette période soit un moment de joie les professionnels de la santé remarquent une augmentation du niveau de stress chez de nombreux adultes.

Le stress lié aux fêtes de fin d’année se manifeste de diverses manières. L’augmentation de la  tension artérielle et des battements cardiaques sont souvent très courants. Des migraines et des maux de ventre peuvent également survenir. L’insomnie soudaine peut même amener certain à passer des nuits blanches. De plus, certaines personnes peuvent également éprouver :

  • Tension musculaire
  • Diminution de la libido
  • Frustration, agressivité et colère
  • Baisse du système immunitaire
  • Anxiété

Quelles sont les causes de ces réactions ? Bien souvent les personnes n’ont pas assez d’heures dans une journée pour effectuer toutes les choses à faire. D’autres s’inquiètent de leur situation financière au moment de l’achat de cadeaux coûteux. L’approche des vacances de fin d’année et cette trêve professionnelle peut aussi inquiéter certaines personnes. Ces facteurs de stress s’aggravent à l’approche de la fin d’année, rendant impossible de profiter pleinement de ce moment privilégié.

2) Aggravation de l’anxiété

Tout le monde à des moments de sa vie peut éprouver de l’anxiété occasionnelle. Il est normal de s’inquiéter de ce qui est hors de votre contrôle. Cependant, la période des fêtes exacerbe souvent ces sentiments. Au lieu de profiter du temps avec leurs proches et leurs amis, beaucoup de personnes s’attardent sur les petits détails. Et le perfectionnisme prend alors le dessus à cette période de l’année. Il y a une envie irrésistible d’être le meilleur et que tout soit parfait et dans tous les domaines : cadeaux, décoration, repas, habillement… De plus les publications sur les réseaux sociaux ne font qu’intensifier les comparaisons qui augmentent davantage les tendances anxieuses des personnes.

L’anxiété sociale est également très répandue pendant les fêtes de fin d’année. Les personnes souffrant de trouble d’anxiété sociale peuvent souffrir de :

  • Nervosité
  • Crises de panique
  • Transpiration excessive
  • Rougeur
  • Secousses, tremblements
  • Problèmes digestifs
  • Tachycardie
  • Dépression
  • Peur

Les nombreux rassemblements et la rencontre de nouvelles personnes parfois inconnues ne fait qu’intensifier les symptômes d’anxiété sociale. Les personnes souffrant d’anxiété sociale peuvent avoir du mal à parler en groupes, à manger en public, à rencontrer des gens ou à fréquenter de nouveaux endroits. Et comme les vacances sont une période de socialisation, les personnes souffrant d’anxiété sociale peuvent éviter les moments de célébration en groupe.

3) Dépression

Les pensées et sentiments dépressifs augmentent pendant l’hiver et à l’approche des fêtes. L’assurance maladie publie que 1 français adulte sur 5 est atteint de dépression en France.

Les personnes atteintes de troubles dépressifs sont plus susceptibles de ressentir une aggravation des symptômes en cette période de fin d’année. De plus ceux qui n’ont pas de diagnostic peuvent aussi souffrir de dépression saisonnière pendant cette période de fêtes de fin d’année. Les symptômes de la dépression comprennent :

  • Sentiments de tristesse ou de désespoir
  • Manque d’énergie
  • Explosions soudaines et irritabilité incontrôlable
  • Perte d’intérêt inexpliquée pour les activités habituelles
  • Difficulté à s’endormir ou à rester endormi
  • Troubles du comportement alimentaire perte d’appétit ou prise de poids
  • Difficulté de concentration et/ou à prendre des décisions
  • Douleur physique
  • Pensées suicidaires ou tentatives de suicide

Pourquoi la période des fêtes provoque-t-elle une hausse des cas de dépression ? La raison principale sont des journées plus courtes avec moins de soleil. En effet, la diminution de la lumière solaire entraîne une diminution de la sérotonine, également connue sous le nom d’hormone du « bien-être ». Ainsi certaines personnes atteintes dépression saisonnière (TAS)  produisent plus de mélatonine pendant l’hiver. Une trop grande quantité de cette hormone du sommeil peut être responsable d’une baisse des niveaux d’énergie. Bien que temporaire, la dépression saisonnière  ou troubles affectif saisonnier ( TAS ) peut être tout aussi dévastatrice que les troubles dépressifs majeurs.

De plus la période des vacances de Noël est aussi un moment propice à l’introspection et à la réflexion. Malheureusement, tous les souvenirs ne sont pas heureux. Les souvenirs d’événements tristes peut rouvrir des blessures qui ne sont pas guéries. De plus, traverser les fêtes  seul après la perte d’un être cher peut augmenter la blessure et raviver le chagrin associé. Enfin d’autres peuvent se sentir déprimés en raison d’objectifs annuels non atteints ou d’un sentiment d’insuffisance réelle ou perçue. De plus ne pas avoir assez d’argent pour acheter les cadeaux souhaités peut déclencher une dépression saisonnière.

4) Défis relationnels des fêtes de fin d’année

Si nous considérons que les relations se répartissent en quatre catégories : la famille, les amis, les amants et les connaissances. Quel que soit le type auquel vous pensez, il n’est jamais faciles de les entretenir de manière apaisée. Des problèmes relationnels peuvent survenir à tout moment. Et quand des conflits ou différents arrivent, cela peut se ressentir aux moment des célébrations de la période des fêtes. Ce qui ne fait qu’augmenter les effets perturbants.

Les vacances devraient être une période de partage et de joie. Passer du temps avec ses proches évoque des images d’ambiance chaleureuse ou de cocooning au coin du feu de bois. Tout est paisible, serein et baigné d’amour – du moins c’est le film que l’on projette tous dans notre imaginaire. Mais ce n’est pas toujours le cas. Dans le monde réel, les relations sont parfois difficiles et les différents point de vu nous séparent. Il peut aussi y avoir des souffrance non cicatrisées qui remontent à la surface. Ces sentiments souvent bien cachés et enfouis n’attendent qu’un déclencheur pour exploser.

C’est pourquoi quand les relations ne sont pas apaisées, être en contact étroit avec des proches peut faire basculer une personne. C’est le moment ou les masques tombent et ou les émotions intenses deviennent souvent trop difficile à gérer. Très vite, la réunion des Fêtes se transforme en querelles et disputes. Les conflits relationnels courants incluent :

  • Finances
  • Religion
  • Education
  • Politique
  • Prise de décision
  • Mauvaise communication

Même s’il vous êtes tenté d’occulter ces difficultés relationnelles , il est préférable d’y prêter attention et de les résoudre. Parler de ses problèmes relationnels peut être inconfortable. Mais cela pourrait faire une vraie différence entre célébrer les fêtes sous couvert d’une fausse bonne entente et un sourire authentique.

Les risques psychologiques des fêtes de fin d’année

Durant la période des fêtes  qui devrait être la plus heureuse de l’année, pour certaines personne la souffrance psychologique redouble. Au lieu de chercher de l’aide auprès de professionnels, certaines personnes utilisent des méthodes risquées pour s’en sortir. Les plus courants et aussi parfois les plus dangereux sont :

Boire de l'alcool

Célébrer les fêtes avec une coupe de champagne est un événement fréquent pour accompagner les fêtes de fin d’année. Il n’y a rien de mal à profiter d’une boisson alcoolisée occasionnelle. Mais boire plus que de raison n’est jamais un mécanisme d’adaptation sain. Certains signes d’alcoolisme comprennent :

  • Être incapable de limiter sa consommation d’alcool
  • Développer une tolérance trop importante à l’alcool
  • Ressentir des symptômes de sevrage entre les consommations
  • Adopter des comportements à risque
  • Éviter les amis et la famille qui ne boivent pas
  • Ne pas respecter ses obligations professionnelles ou familiales

L’alcoolisme est une maladie mortelle. Les alcooliques développent de nombreux problèmes de santé qui pourraient être évités. Comme les maladies du foie, des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et de l’hypertension. Et sans un traitement approprié, il est difficile d’arrêter seul les abus d’alcool.

Consommer des drogues

La consommation de drogue augmente aussi pendant les fêtes. Beaucoup de personnes peuvent consommer des médicaments pour surmonter le stress des fêtes. Ces tendances malheureuses entraînent une augmentation des overdoses et des empoisonnement médicamenteux. Bien que les toxicomanes n’essaient jamais de drogues dans l’intention de devenir dépendants. Il suffit parfois d’une seule prise pour devenir accro.

Quel sont les attraits de la drogue ? Les drogues illicites et sur ordonnance promettent aux utilisateurs d’échapper à la réalité. Pendant un bref instant, ils peuvent oublier leurs ennuis. Mais l’effet attendu n’est que de courte durée. À mesure qu’ils s’enfoncent plus profondément dans la dépendance, il faut des doses plus élevées pour ressentir à nouveau les mêmes sensations. Ce comportement devient alors dangereux pour le santé physique et mentale. Les risques pour la santé liés à la consommation de drogues comprennent :

  • Maladie du foie
  • Maladie cardiovasculaire
  • Accident vasculaire cérébral
  • Cancer
  • Dommages aux poumons
  • VIH/SIDA
  • Hépatite
  • La mort

Même si certaines personnes commencent à consommer des drogues pour échapper à une maladie mentale ou un mal être, elles constatent généralement que leur dépendance aggrave leurs conditions. Arrêter de consommer de la drogue nécessite de la détermination et des conseils avisés. Il est courant que les utilisateurs ressentent des symptômes de sevrage effrayants lorsqu’ils arrêtent de consommer. La plupart des gens ne peuvent pas le faire seul et ont besoin d’un professionnel pour leur montrer la voie de la guérison et les soutenir.

Contrôler la nourriture

Les vacances sont une période de gourmandise. Presque chaque rassemblement propose un repas gourmands et de savoureuses friandises. Mais tout le monde ne participera pas à ces fêtes. Ceux qui souffrent de troubles émotionnels peuvent plutôt souffrir de troubles du comportement alimentaire. Les signes d’un troubles du comportement alimentaire comprennent :

  • Sauter un repas
  • Restrictions alimentaires déraisonnables
  • Fluctuations de poids
  • Changements d’humeur soudains
  • Jaunisse cutanée
  • Vertiges en position debout
  • Avoir froid
  • Problèmes dentaires
  • Faiblesse musculaire

L’anorexie et la boulimie se développent pour différentes raisons. Dans de nombreux cas, ces troubles commencent par envie de perdre du poids. La société pousse les gens à conserver une certaine image corporelle. Au lieu de développer une relation saine avec la nourriture et l’exercice, certaines personnes considèrent les calories comme leurs ennemies. Un cycle dangereux de famine, de frénésie et de purge envahit leur vie. Il est difficile de surmonter un trouble de l’alimentation sans traitement et les rechutes sont fréquentes pendant les fêtes.

L’automutilation ou le suicide

Les problèmes mentaux et émotionnels sont plus difficiles à gérer pendant les fêtes pour certaines personnes. Au lieu de parler de leurs problèmes, ils se tournent vers l’automutilation. Une personne peut commencer à se mutiler pour faire face à ses difficultés. Ces personnes peuvent même avoir des pensées suicidaires. Les signes avant-coureurs d’une personne suicidaire peuvent inclure :

  • Exprimer une culpabilité ou une honte extrême
  • Parler d’envie de mourir
  • Se considérer comme un fardeau/ un boulet pour les autres
  • Se sentir désespéré ou piégé dans sa vie
  • Souffrir d’une dépression ou d’une anxiété sévère
  • Afficher des sautes d’humeur
  • Avoir des activités dangereuses

Même si le suicide semble être la seule issue, sachez qu’il existe d’autres solutions à vos difficultés. Un accompagnement pour traiter la cause sous-jacente des sentiments désagréables peut redonner à la personne en souffrance un sens renouvelé et un désir de vivre.

Conseils bienveillants pour les fêtes de fin d’année

Les problèmes psychologiques et de santé mentale sont présente tout au long de l’année, mais de nombreuses personnes constatent qu’elles s’aggravent pendant les périodes de fin d’année. La pression d’organisation des fêtes et la chasse aux  cadeaux parfaits rend difficile de profiter de cette période. Trop de gens finissent par se sentir stressés, anxieux ou déprimés. En conséquence, ils peuvent développer des comportements à risque.

Consulter un professionnel de la santé mentale au cabinet de psychothérapie ou en visio conférence offre une solution plus saine. Je propose des séance et des conseils en matière de dépendance, de relations, de dépression, d’anxiété, de troubles de l’alimentation, de deuil, etc. Mon approche holistique intègre une variété de thérapies pour favoriser une meilleure guérison. Mon objectif est d’éliminer la stigmatisation liée aux problèmes de santé mentale.

Vous en avez assez de vous sentir déprimé , anxieux ou autre pendant les fêtes de fin d’année. Planifiez une consultation pour découvrir comment je peux vous aider à surmonter vos problèmes santé mentale et émotionnels.

Nous contacter pour un accompagnement
✨06 64 90 34 45✨

Julie BALDECK
Julie BALDECK
11/04/2024
Très bonne écoute et disponibilité merci
cedric brinda
cedric brinda
06/03/2024
Merci vous êtes un bon psy. Vous m'avez aidé à me retrouver et je vous en remercie énormément.
marie line tadros
marie line tadros
08/02/2024
Je remercie Mme Fiorenti pour son professionnalisme et la qualité de son écoute. Je recommande vivement.
Djé Rajito
Djé Rajito
26/01/2024
Extrême gentillesse, grande écoute et de bons conseils. Pas toujours facile le suivi psychologique, la motivation mais son approche, différente de ce que j’ai connu avant m’aide et plus détendu (vivre l’angoisse quand elle arrive, ressentir ce que le corps dit/réagit). Merci à Corine. 😀
marine guillet
marine guillet
21/12/2023
Madame Fiorenti est une très bonne psychothérapeute. Après des années en suivi de CMP, j ai trouvé une personne qui m écoute et bienveillante. Elle me donne des objectifs, me motive et me soutient+++. Je le recommande vivement.
'Delphine Bonneton
'Delphine Bonneton
05/09/2023
Très bonne psychologue, à l'écoute et rassurante. Je suis en suivi chez elle depuis quelques mois et je ne peux que vous la recommander. Dès la première consultation, elle a su créer un environnement sécurisé et chaleureux qui m'a immédiatement mis à l'aise. =)
Mathilde Mougnaud
Mathilde Mougnaud
30/08/2023
Psychologue remarquable, par qui je suis suivie actuellement. Qui met à l’aise et me guide dans mes projets et mon relationnel. Adopte des méthodes de jeux de rôle, de pleine conscience, de méditation. Je conseille vivement !
Estelle Cabel
Estelle Cabel
30/08/2023
Très bonne psychologue, très a l'écoute et donne de très bon conseil. Je l a recommande vivement.