Corine Fiorenti

6 troubles du comportement alimentaire

Versailles Mai 2024

Les troubles du comportement alimentaire impliquent une série des conduites alimentaires inadaptées, tels que l’anorexie, l’hyperphagie, la purge et la restriction, ayant des conséquences physiques et psychologiques potentiellement très douloureuses et dangereuses. Les troubles du comportement alimentaire (TCA) sont des affections complexes pouvant impacter chacun d’entre nous, indépendamment de l’âge, de la catégorie sociale ou de l’histoire personnelle.  Comprendre la nature des troubles alimentaires et leur impact sur les individus, les familles et les communautés permet pourtant de changer la donne, afin de les prévenir et pour accompagner et préserver le bien-être des personnes concernées.

Cet article vise à informer au sujet des troubles de l’alimentation, de leurs causes directes, leurs symptômes et leurs traitements. Nous explorerons les 6 différents types de TCA, tels que l’anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique, ainsi que leurs caractéristiques uniques. Nous discuterons également de l’importance de la détection et de l’intervention précoces, ainsi que du rôle des professionnels de la santé dans la prise en charge des troubles de l’alimentation.

Les TCA, un ensemble d’affections psychologiques

Qu’est-ce que les troubles des conduites alimentaires ? (Définition)

Les troubles du comportement alimentaire englobent une série de comportements alimentaires inadaptés qui peuvent affecter de manière significative le bien-être physique et mental des personnes concernées. Ces troubles peuvent se manifester sous la forme de pensées envahissantes à propos de la nourriture, du poids et de la silhouette mais aussi par des habitudes alimentaires spécifiques, dysfonctionnelles et impactant la santé.

Les symptômes de ces troubles influencent l’état émotionnel et le fonctionnement dans les aspects essentiels de la vie. Il est donc essentiel de comprendre la dynamique et les origines des troubles de l’alimentation, puisqu’ils peuvent devenir persistants. Les troubles alimentaires les plus répandus sont l’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie boulimique.

TCA en chiffre en France

En France, environ un million de personnes sont touchées par des troubles du comportement alimentaire. Plus de la moitié de ces personnes n’ont bénéficié d’aucune forme de dépistage ou d’accès à des soins appropriés.

Quels sont les différents TCA ?

Parmi les troubles des conduites alimentaires, l’anorexie, la boulimie et l’hyperphagie boulimique sont celles que l’on retrouve actuellement le plus. Néanmoins, la maladie de Pica existe également : comme le mérycisme, elle est moins connue, il est donc important d’en parler.

L’anorexie mentale ou nerveuse

L’anorexie est un trouble alimentaire caractérisé par une peur intense de prendre du poids et une restriction sévère de l’apport calorique. Les personnes atteintes d’anorexie ont souvent une perception déformée de leur propre corps et peuvent avoir une image corporelle très négative.

Les symptômes de l’anorexie comprennent :

  • Une perte de poids importante,
  • Une restriction quant à l’alimentation,
  • Une appréhension excessive à l’idée de prendre du poids,
  • Une dysmorphophobie, créant une image déformée du corps,
  • Une fatigue extrême,
  • Une faiblesse musculaire,
  • Des problèmes menstruels,
  • Une croissance ralentie chez les enfants et les adolescents.

L’anorexie est plus fréquente chez les jeunes filles pré-pubères ou post-pubères, qui ont eu une enfance sans problème médicale notable. Lors d’une anorexie, dans un premier temps, le patient peut trouver du réconfort dans son comportement anorexique, ce qui peut le soulager temporairement de sa détresse. Toutefois, ce mécanisme d’adaptation devient rapidement insoutenable et les sentiments négatifs réapparaissent, accompagnés d’un sentiment de dépendance à l’égard du contrôle et du vide. Ces mécanismes conduisent à un cercle vicieux dont il est souvent difficile de s’extraire.

La boulimie nerveuse

La boulimie est un trouble alimentaire caractérisé par des épisodes répétés de suralimentation suivis de comportements compensatoires tels que le vomissement provoqué, l’utilisation de laxatifs ou de diurétiques, ou l’exercice physique excessif. Les personnes atteintes de boulimie peuvent avoir des fluctuations de poids importantes et être de poids normal ou en surpoids.

Les symptômes de la boulimie selon le DSM-5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux) comprennent :

  • Des épisodes de suralimentation incontrôlables, à raison d’une crise par semaine durant plusieurs mois,
  • Des comportements compensatoires sous forme de purge (vomissements) ou d’ingestion de laxatifs,
  • Une fixation psychologique persistante sur la perte de poids ou la prise de poids et l’apparence,
  • Une honte ou une culpabilité après les épisodes de suralimentation, dues à un sentiment de perte de contrôle,
  • Des problèmes de santé tels que des problèmes gastro-intestinaux, des problèmes dentaires et des déshydratations.

Selon la Haute Autorité de la Santé, environ 1,5 % des 11 – 20 ans souffrent de boulimie, avec un taux de prévalence d’environ trois filles pour un garçon. Les jeunes femmes représentent 75 % des personnes touchées, avec une fréquence plus élevée vers l’âge de 19-20 ans.

L’hyperphagie boulimique

L’hyperphagie boulimique est une forme de trouble de l’alimentation qui consiste à consommer de grandes quantités de nourriture rapidement, souvent en cachette et jusqu’à ce que l’on se sente inconfortablement rassasié. Les personnes qui souffrent d’hyperphagie ressentent souvent de la honte et de la culpabilité après avoir mangé, ce qui peut entraîner des sentiments d’anxiété.

Selon le DSM-5, les crises hyperphagiques sont associées à trois symptômes minimum parmi les suivants :

  1. Consommer de la nourriture à un rythme plus rapide que d’habitude.
  2. Continuer à manger jusqu’à ce que l’on ressente un malaise dû à une distension abdominale.
  3. Abuser de la nourriture sans ressentir la sensation physique de faim.
  4. Préférer manger seul pour ne pas être gêné par la quantité de nourriture consommée.
  5. Éprouver des sentiments de tristesse, de honte ou de culpabilité après les repas.

Les personnes confrontées à ces crises hyperphagiques n’ont généralement pas recours à des comportements de purge (contrairement à la boulimie), tels que la restriction calorique, les vomissements, l’exercice physique excessif ou l’utilisation de laxatifs ou de diurétiques, pour compenser leurs accès.

La consommation excessive de nourriture est donc une caractéristique clé de l’hyperphagie boulimique. Les personnes qui se livrent à des crises peuvent se sentir hors de contrôle pendant ces épisodes et éprouver des difficultés à s’arrêter de manger, même en cas d’inconfort physique. Elles peuvent également ressentir une anxiété d’anticipation ou une préoccupation pour la nourriture dans la période précédant leur prochain épisode de frénésie alimentaire.

La maladie de Pica

La maladie de Pica est un type de trouble alimentaire qui consiste à consommer des substances non alimentaires telles que de la terre, de la craie, du papier, de l’argile et même du métal. Cette maladie est plus fréquente chez les jeunes enfants et les femmes enceintes. Les médecins diagnostiquent généralement le Pica lorsqu’une personne de plus de 2 ans mange des substances non alimentaires depuis au moins un mois.

Si la plupart des personnes atteintes de Pica ne ressentent aucun effet néfaste du fait de leurs habitudes alimentaires inhabituelles, certaines souffrent parfois de complications telles que des obstructions du tube digestif ou un empoisonnement au plomb. Il est donc vital de consulter un médecin si vous ou une personne de votre entourage présente des symptômes de la maladie du Pica, une intervention précoce prévenant d’autres complications.

Qu’est-ce que l’orthorexie ?

L’orthorexie est un trouble apparu relativement récemment qui se caractérise par une obsession extrême pour l’alimentation saine. Il s’agit d’un type d’un trouble comportemental à la frontière entre le TCA et le trouble obsessionnel alimentaire, lié à la peur de consommer des aliments malsains.

Il existe autant de raisons de ressentir la colère que de personnes et situations. Cela peut-être à cause d’une situation difficile que nous vivons. Ou quelque chose qui nous est arrivé dans le passé. Parfois, nous pouvons ressentir de la colère à cause de la façon dont nous interprétons et réagissons à certaines situations.

Chaque personne va interpréter les situations de manière différente. Quelque chose qui vous met très en colère peut ne pas mettre quelqu’un d’autre en colère. Mais interpréter les choses différemment ne veut pas dire interprétez « mal » les choses si vous vous mettez en colère.

Que votre colère concerne quelque chose qui s’est produit dans le passé ou quelque chose qui se produit actuellement, il peut être utile de réfléchir à la manière dont et pourquoi nous interprétons et réagissons aux situations. Nous pouvons apprendre à mieux gérer nos émotions et trouver des moyens de gérer notre colère.

Autres troubles de l'alimentation

En plus des six troubles de l’alimentation ci-dessus, il existe également d’autres troubles de l’alimentation moins connus ou moins courants.

Ceux-ci incluent :

  • Trouble de purge. Les personnes souffrant d’un trouble de purge utilisent souvent des comportements de purge, tels que des vomissements, des laxatifs, des diurétiques ou un exercice excessif, pour contrôler leur poids ou leur forme. Cependant, ils ne se gavent pas.
  • Syndrome de manger la nuit. Les personnes atteintes de ce syndrome mangent fréquemment de manière excessive la nuit, souvent après le réveil.

Les solutions pour traiter les troubles du comportement alimentaire

Psychologie, médecine, nutrition : les différentes approches thérapeutiques

Il existe aujourd’hui différents types de prises en charge thérapeutiques pour traiter les troubles de l’alimentation, notamment des interventions psychologiques, médicales et nutritionnelles.

La psychothérapie, à travers les approches de la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) et la Gestalt thérapie, sont des thérapies psychologiques largement utilisées pour traiter ces affections. La TCC est une thérapie par la parole qui aide les individus à identifier et à remettre en question les pensées et les comportements négatifs associés à leur trouble alimentaire. Tandis que la Getsalt thérapie est une forme de thérapie qui aide les personnes concernées à traiter et à faire face aux expériences traumatisantes qui ont pu contribuer à leur trouble alimentaire. C’est une thérapie humaniste et psychocorporelle. Toutes deux aident également à retrouver confiance en soi et à faire face à un éventuel syndrome de l’imposteur.

Des interventions médicales, telles que l’utilisation d’antidépresseurs, peuvent être prescrites pour aider les individus à gérer les symptômes et pathologies sous-jacentes, comme l’anxiété et la dépression. Toutefois, aucun médicament n’a encore prouvé scientifiquement son efficacité dans le traitement de l’anorexie mentale ou de la boulimie.

L’éducation nutritionnelle et les conseils diététiques sont par ailleurs des éléments essentiels du traitement des TCA, dans la mesure où les personnes qui en souffrent ont souvent des croyances et des comportements déformés par rapport à l’alimentation. Enfin, les techniques de relaxation peuvent être utilisées comme thérapies complémentaires pour aider les personnes à gérer l’anxiété et le stress liés à leurs troubles alimentaires.

Rappelons-le : il est toujours recommandé d’adopter une approche personnalisée et holistique pour traiter les troubles de l’alimentation, puisque chaque individu peut avoir besoin d’une association différente d’interventions thérapeutiques pour parvenir à la guérison. En sollicitant un accompagnement avec une équipe de professionnels de la santé, notamment des psychiatres, des thérapeutes et des diététiciens, les personnes souffrant de troubles de l’alimentation peuvent recevoir le soutien et les soins dont elles ont besoin.

Nous contacter pour un accompagnement
✨06 64 90 34 45✨

Mathilde M.
Mathilde M.
01/05/2024
Corinne est très disponible et permet de retrouver un équilibre rapidement grâce à ses outils et connaissances. Elle possède de très nombreuses ressources pour pallier à différents types de problèmes et sait s'adapter rapidement. Très humaine avec un réel sens de l'écoute, je la remercie énormément pour son précieux travail.
Grégoire Bourdin
Grégoire Bourdin
30/04/2024
Super expérience avec Corine, dès le début elle à très bien compris ce que je ressentais et ce qui me bloquait ! Après seulement une séance j'en voyais déjà les résultats ! Je recommande vivement !
Nina-Marie Ferreira
Nina-Marie Ferreira
16/04/2024
Madame Fiorenti a été d'une grande aide pendant quelques mois, elle a été à l'écoute et m'a beaucoup aidé à porter un œil différent sur ma situation. Merci encore 🙏
Julie BALDECK
Julie BALDECK
11/04/2024
Très bonne écoute et disponibilité merci
cedric brinda
cedric brinda
06/03/2024
Merci vous êtes un bon psy. Vous m'avez aidé à me retrouver et je vous en remercie énormément.
marie line tadros
marie line tadros
08/02/2024
Je remercie Mme Fiorenti pour son professionnalisme et la qualité de son écoute. Je recommande vivement.
Djé Rajito
Djé Rajito
26/01/2024
Extrême gentillesse, grande écoute et de bons conseils. Pas toujours facile le suivi psychologique, la motivation mais son approche, différente de ce que j’ai connu avant m’aide et plus détendu (vivre l’angoisse quand elle arrive, ressentir ce que le corps dit/réagit). Merci à Corine. 😀
marine guillet
marine guillet
21/12/2023
Madame Fiorenti est une très bonne psychothérapeute. Après des années en suivi de CMP, j ai trouvé une personne qui m écoute et bienveillante. Elle me donne des objectifs, me motive et me soutient+++. Je le recommande vivement.
'Delphine Bonneton
'Delphine Bonneton
05/09/2023
Très bonne psychologue, à l'écoute et rassurante. Je suis en suivi chez elle depuis quelques mois et je ne peux que vous la recommander. Dès la première consultation, elle a su créer un environnement sécurisé et chaleureux qui m'a immédiatement mis à l'aise. =)
Mathilde Mougnaud
Mathilde Mougnaud
30/08/2023
Psychologue remarquable, par qui je suis suivie actuellement. Qui met à l’aise et me guide dans mes projets et mon relationnel. Adopte des méthodes de jeux de rôle, de pleine conscience, de méditation. Je conseille vivement !